Choix et utilisation des tourets à meuler pour l’affûtage du ciseau à bois

Cet article fait parti d’un dossier en trois parties sur le choix et l’affûtage des ciseaux à bois. Il vous est proposé par Françoise Decrand, restauratrice des mobiliers 17°, 18° et 19° siècles – diplômée de l’école du Louvre, de l’atelier Olivier Faccioli à Crémieu (38) (restauration de meuble et ébénisterie).

Article II : Choix et utilisation des tourets à meuler pour l’affûtage du ciseau à bois

Lorsque le biseau est endommagé ou que la coupe s’est émoussée, il convient de reprendre l’affûtage à zéro. Pour cela, il existe deux grands types de meules d’affûtage :

1 – Le touret d’affûtage à sec

Principalement apprécié pour sa rapidité d’exécution, le touret d’affûtage à sec fonctionne sur le principe d’une meule abrasive à rotation rapide contre laquelle on vient apposer le biseau du ciseau. Ce touret permet de redresser très rapidement un outil endommagé, mais attention toutefois, sa rapidité de rotation entraine une surchauffe importante de l’outil et peut « brûler » ce dernier.

Ciseau à bois biseau brûlé

 

La « brûlure » d’un ciseau est la conséquence d’un échauffement de l’acier (au-delà de 150°) par frottement, ce qui détrempe ce dernier, lui ôtant toute résistance.

Si ce devait être le cas, il convient alors de passer le ciseau sur la meule jusqu’à faire disparaitre cette partie endommagée ; en veillant à ne pas de nouveau surchauffer l’outil !

 

 

Afin de prévenir ce risque de dommage, il convient d’avoir à coté de son touret, un récipient contenant de l’eau froide : cela permet de refroidir régulièrement son ciseau par trempage et ainsi de faire redescendre sa température.

Autre précaution d’emploi, lorsque vous façonnez votre biseau, veillez à toujours utiliser la largeur totale de la meule. Un mouvement de va et vient de droite à gauche évite d’user la meule en un seul endroit et permet d’en conserver la perpendicularité.

Ciseau à bois avec biseau à facettes

 

 

Reste à usiner votre biseau suivant un angle unique afin d’éviter de créer des « facettes ».

 

 

 

 

Pour ce qui est de l’utilisation et de la position de l’outil comme celle de son utilisateur, une démonstration vidéo vaut mieux que de grands discours :

2 – Le touret d’affutage à eau ou meule à eau

L’énorme avantage de ce dispositif est le refroidissement par eau de la meule et la faible vitesse de rotation de cette dernière qui empêche toute surchauffe de l’outil. Le grand inconvénient est la faible abrasion des meules à eau standards et donc la durée de l’opération…
Pour contourner cette difficulté, on peut recommander les meules d’affûtage à eau Tormek qui sont parmi les meilleures du marché. Précision et vitesse d’affûtage sont au rendez-vous grâce à des pierres de haute qualité, tout en bénéficiant de la sécurité du refroidissement continu de l’outil. De plus, de nombreux dispositifs de guidage Tormek existent pour effectuer l’affûtage de différents outillages en toute simplicité.
Les meules à eau sont donc nettement plus sûres pour les utilisateurs novices ou occasionnels que les tourets d’affûtage à sec.

Voici en vidéo l’exemple de l’affûtage d’un ciseau à bois sur une meule à eau de la gamme Tormek :

Bon affûtage à vous tous !

A propos HMDiffusion
Le spécialiste de l'outillage bois haut de gamme, distribué : - sur www.hmdiffusion.com, - dans nos 11 boutiques en France, - via notre catalogue gratuit. Nos produits : outillage électroportatif, outils à main, machines à bois, produits de finition, etc.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés