Comment choisir son combiné à bois ?

Comment choisir une machine combinée à bois ? Voici là encore une question que notre équipe technique reçoit régulièrement ! Entre problème d’encombrement, possibilité d’usinage, type de réalisation envisagé et budget disponible, le projet doit être bien réfléchit pour ne pas donner lieu à une déception. Nous allons déjà aborder dans cet article le problème de la place disponible pour la machine tant attendue…

Le problème de l’encombrement du combiné à bois

C’est un point souvent critique pour nombres de boiseux qu’ils soient bons bricoleurs ou artisans : l’espace disponible peut être un facteur déterminant de choix. Il faut bien penser qu’en plus de l’encombrement de la machine, il faut prévoir suffisamment de recul tout autour pour travailler les pièces longues. Un dispositif de déplacement sera utile pour facilement orienter le combiné dans le bon sens, si votre atelier est étroit par exemple.

Quelques pistes de choix pour son combiné à bois

Machine combinée à bois SCM MinimaxSi l’espace alloué à votre machine à bois est vraiment réduit, vous pourrez vous orienter vers les mini-combinés telles que la combinée à bois FOX F60-150. Ces machines à 6 opérations donnent déjà accès à une multitude de vrais travaux d’ébénisterie ou de menuiserie. Il faudra cependant rester raisonnable quant à la dimension des ouvrages envisagés afin de ne pas rencontrer trop vite leurs limites d’utilisation. Un piètement mobile sera utile pour une mise en œuvre facile.

Si vous disposez d’un atelier approximativement de la taille d’un garage pour voiture, vous pourrez (sous réserve d’un peu d’organisation) déjà envisagé d’acquérir une machine de type Kity Scheppach Bestcombi 260. Un kit de déplacement sera le bienvenue pour facilement orienter ou ranger la machine en fonction des travaux en cours. Une combinée à bois de ce type vous procurera déjà de solides possibilités d’usinage.

Avec encore un peu plus d’espace, vous pourrez agréablement tirer parti d’une machine à bois de type Leman combinée COM310 (310 mm) ou encore MiniMax C30 Genius (300 mm). On rentre là dans le domaine des machines semi-professionnelles et on pourra donc s’attaquer à des gros meubles ou à de solides menuiseries.

Combiné toupie scie Kity ScheppachEnfin, si la place ne vous manque vraiment pas, notre choix se porterait sur l’acquisition de deux machines à bois combinées complémentaires. C’est le gage de moins de manipulations et d’un sérieux confort d’utilisation :
– Une dégau-rabot en largeur 310 mm de préférence (mais 280 mm c’est déjà bien). Un modèle de la gamme Kity Scheppach, Jean l’ébéniste ou Leman est suffisant. Ces trois marques font d’excellents produits aux capacités équivalentes. Plutôt que de choisir une option mortaiseuse sur la dégauchisseuse, nous vous conseillons de préférence l’acquisition d’une mortaiseuse à bédane carré indépendante.
– Un combiné scie-toupie : le choix est un peu plus limité. On peut citer la gamme MiniMax de chez SCM (marque italienne reconnue pour son sérieux et sa robustesse) qui propose de très bonnes scies circulaires avec chariot ras de lame et béquille, si vous avez l’intention de faire du débit de grands panneaux et/ou de lourds plateaux en bois massif. Les modèles de toupie-scie Kity Scheppach sont destinés à un usage moins professionnel, avec des dimensions et des capacités plus réduites, tout en étant aussi performant.

A propos HMDiffusion
Le spécialiste de l'outillage bois haut de gamme, distribué : - sur www.hmdiffusion.com, - dans nos 11 boutiques en France, - via notre catalogue gratuit. Nos produits : outillage électroportatif, outils à main, machines à bois, produits de finition, etc.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

13 Commentaires

  1. J’aimerais investir dans une combinée à bois mais je suis un peu perdu dans le choix.
    Pour l’instant, j’ai remarqué la Robland HX 310 Pro. Qu’en pensez-vous? A part le budget, je la trouve vraiment bien.
    J’ai vu qu’il y avait aussi la Robland 260. Elle a quasiment les mêmes caractéristiques que la HX 310 mais elle est nettement moins chère. La plus grosse différence est que la 260 n’a pas la bras à béquille. Est ce vraiment utile?
    Comment sont placées les autres marques Kity, Lurem, Minimax…
    D’avance merci.

  2. Comme toi Mathieu, je suis prés pour l’achat d’une combinée bois, celle-ci sera ma 4éme machine (Kity – Robland – Casadei).
    J’avoue qu’il y a une certaine confusion dans les marques puis modèles et enfin options.
    Une Robland 310 NX PRO ou NLX avec options est à 7000 € et plus.
    L’équivalent chez LUREM ou MINIMAX c’est 1000 à 1500 € de plus.
    Je ne pourrais plus me passer du chariot ras de lame et chariot à béquille qui m’ont permis de fabriquer une table monastère de 2 m et une cuisine complète en châtaignier massif sans soucis.
    Avec un budget de 7 à 8000 € que me conseillez-vous en combinée ou machines séparées.
    Bien cordialement

  3. J’ai remarqué que sur la robland HX 310 Pro, en version monophasée la toupie n’a qu’une seule vitesse de rotation 6000tr/min ( triphasé 3000 et 6000 tr/min).
    Est ce que cela est un problème?
    Pour info, d’après la documentation que j’ai eu chez un revendeur la 260 et la 310 peuvent avoir quasiment les mêmes options. je crois que la seule option qui n’est pas disponible sur la 260 est le bras à béquille.

    Bonne journée.

  4. Non pas de problème pour la vitesse, la majorité des outils pour toupie tournent entre 5500 et 9500 trs/min….pas utile de tourner plus lentement…^^

  5. que pensez vous du combiné bois HM 310 ?

  6. J’ai acquis comme première combinée un HX260 (cela faisait 6 ans que je rêvais d’une combinée).

    J’en suis ravis, robuste et facile de réglage, pas de gadget inutile. Pour avoir regardé ce qu’elle avais sous la jupe, Robland y place que des composants de qualités industriel (contacteur, switch,..) pas de chinoiserie.

    Toutes les options de la 310 peuvent être ajouté à la 260 (même bati hormis les table de R/D).
    Concernant les vitesse de la toupie, j’ai pris le modèle tri-phasé afin de pouvoir utilisée des rouleaux ponceur qui doivent tournés à plus basse vitesse.
    Egalement Robland à un SAV très réactif (téléphone ou mail).

    Le seul point négatif est l’accès à la chaine de l’entraineur du rabot pour son entretien.

  7. J’ai eu l’occasion de voir tourner une HM310 chez un ami pro. C’est une machine intéressante et offrant des capacités égales aux autres grosses combi. Après son utilisation reste plutôt orientée pro ou assimilé, un bon choix pour un seconde investissement sur une combi, selon moi… le choix de l’inverseur de rotation de toupie me semble « dangereux » pour un non pro…comme l’absence de guide de chantournage dans le pack de base. Mais ça serait intéressant d’avoir l’avis d’un utilisateur.

  8. Merci pour tes conseils et tes informations.

    Depuis quand as-tu la HX 260? Quelles options as-tu prises? Après utilisation, te sont elles toutes utiles?
    Est ce que le cadre avec le bras à béquille te manque?
    Est ce que tu avais déja le triphasé chez toi ou tu la fait installé pour la combinée?

    Ca fait beaucoup de questions lol!

    D’avance merci

  9. Je possède la HX260 depuis début mai.
    J’ai pris comme option le kit de déplacement (mon atelier est petit) et le kit pour le travail à l’arbre (lunette de 120 et 150, protection,…)

    Si la béquille me manque, oui pour la rapidité et répétabilité de coupe de « grand panneau »,
    Non car je débite rarement des grands panneau et j’ai une Festool TS55 et deux rail de 1400mm.

    Pour le triphasée, j’habite en Belgique et le triphasée 220V était présent dans ma maison quand je l’ai acheté.

    Pour info,si tu ne prend pas un axe trespa pour le R/D, achète directement des régleurs de fer magnétique pour le R/D car le régleur livré avec la machine est pas facile à maintenir

    Ce qui m’a fait choisir cette machine, c’est que pour un peu plus chère qu’une Lurem, tu a 1400mm de tables de dégau et une capacité de 250 mm de rabotage, plus toute les tables en fonte.

    Si tu as d’autre question n’hésite pas.

  10. Grand dilemme pour choisir (monophasé) entre une Roland NX 310 Pro et Minimax Lab 300 plus (ou Minimax CU 300 Smart), entre Belge et Italien ! ! ! ou sont les françaises (Chambon par ex.)
    Quelqu’un aurait-il essayé une de ses machine ?
    Merci

  11. Bonjour,
    Je suis menuisier
    Moi aussi j’hésitais entre ces deux machines, j’ai opté pour une Robland NX 310 pro et j’en suis véritablement trés content .

    Cordialement

  12. Bonjour gournache,
    Je viens de voir les 2 machines et hormis l’écart de prix (léger) en faveur de la Robland. De visu la Minimax CU 300 Smart me parait plus solide et massive? Table dégau plus longue, table scie plus large.
    Je concède chariot moins large pour la CU300 smart et moteur en mono plus petit 2.5cv au lieu de 3 cv pour la robland.
    Quand est-il de la qualité du chariot ras de lame ?
    Quel est la raison de ton choix pour la NX 310 Pro ?
    Excuse pour le nombre de question, mais on ne fait pas un chèque d’environ 8000 € sans être bien informé.
    Je te remercie d’avance pour les infos.

  13. Sans hésitation je choisirais la marque Robland si j’étais à ta place. Je fais confiance à cette marque qui est de bonne qualité et fabriqué en Belgique de plus (à Bruges plus exactement).

Les commentaires sont fermés