Comment construire un limon d’escalier en bois ?

Le projet de la construction d’un escalier intérieur ou extérieur en bois est fréquemment évoqué parmi la clientèle d’HMDiffusion. Nous avons souvent entendu la question suivante : « Je voudrais faire un escalier en bois, est-ce qu’il existe une formule pour calculer le nombre de marches ainsi que leur hauteur et leur largeur ? ». Il existe effectivement une méthode de calcul qui pourra vous donner les dimensions idéales de votre escalier, en voici un bref aperçu…

Comment calculer les dimensions de son escalier en bois ?

Escalier en bois à quart tournantPour que l’escalier que vous allez fabriquer soit confortable et naturel à utiliser, il faut bien sur respecter des règles d’ergonomie. Fort heureusement, les recherches de générations de menuisiers ont contribuées à mettre au point une méthode de calcul qui est désormais communément utilisée.
– La « Hauteur de marche » (mesure entre la surface de deux marches incluant l’épaisseur d’une marche) ne doit varier qu’entre 150 et 200 mm maximum.
– Le rapport entre la longueur du « Giron » (profondeur de marche) et la « Hauteur de marche » doit être défini selon la formule de Blondel correspondant à 2 Hauteur de marche + 1 Giron = 630 mm.
Pour calculer le nombre de marches nécessaire il faudra diviser la hauteur à monter (du sol au palier) par 175 mm (cote médiane idéale pour la « Hauteur de marche »). Ce calcul vous donnera le nombre de hauteurs auquel il faudra soustraire 1 pour obtenir le nombre de marches. Il reste ensuite à appliquer la formule de Blondel afin de déterminer la longueur du idéale du « Giron ».

Cette courte simplification reste bien théorique. Vous trouverez plus de détails sur la méthode de calcul d’un escalier, sur des blogs comme La Varlope qui propose un article intéressant sur le sujet.

D’autres sources d’inspiration pour fabriquer son escalier

Livre éditions Vial : L'escalier en boisIl existe également de nombreux ouvrages concernant la construction en bois des escaliers extérieurs ou intérieurs. Vous retrouverez tous ces bons livres sur la fabrication des escaliers en bois dans notre boutique.

Des projets publiés dans notre rubrique « Client Expert » pourront également vous donner des idées de réalisations pour votre escalier :
Un escalier en bois stylé : le projet de remplacement d’un escalier vétuste et dangereux…
Histoire d’un escalier en bois : ce client nous présente la fabrication de son escalier quart tournant sans contre marche…

A propos HMDiffusion
Le spécialiste de l'outillage bois haut de gamme, distribué : - sur www.hmdiffusion.com, - dans nos 11 boutiques en France, - via notre catalogue gratuit. Nos produits : outillage électroportatif, outils à main, machines à bois, produits de finition, etc.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

8 Commentaires

  1. Je voudrais construire un escalier extérieur de ma terrasse en bois, pour descendre sur la pelouse.
    Je sais que il y a une façon de calculer les marches en fonction d’un calcul précis, hauteur/largeur et j’aimerai connaitre cette formule, j’ai trouvé une vidéo sur you tube mais pas en français qui explique très bien comment le faire. Impossible de comprendre la vidéo.
    http://www.youtube.com/watch?v=Z2uHj2mJkvc
    Quelqu’un peut la traduire en Français ?
    Merci de votre aide

  2. La construction d’un escalier intérieur doit répondre à des contraintes ( dimensions de la trémie, recul maximum…) qui n’existent pas à l’extérieur. Cette réalisation devrait donc être plus simple.
    Voici ci-dessous les normes à respecter pour la construction d’un escalier intérieur.
    Au préalable, un rappel du vocabulaire:
    – la ligne de foulée: la montée et la descente d’un escalier s’effectue naturellement suivant la ligne de foulée, elle est placée au milieu de l’emmarchement.
    – Giron (G): est déterminé sur la ligne de foulée et c’est la distance constante qui sépare un nez de marche du suivant ou du précédent.
    – Hauteur de marche (H): se mesure de la surface supérieure à la surface supérieure de la marche suivante (donc y-compris l’épaisseur d’une marche)
    Pour que l’utilisation d’un escalier soit sans effort, il faut respecter deux règles:
    1 – la hauteur de la marche ne doit varier qu’entre 150 et 200mm maximum. Le top étant 175mm.
    2 – le rapport Giron/Hauteurs des marches est défini suivant la formule de BLONDEL
    2H + 1G = 630mm approximativement.
    DETERMINATION DU NOMBRE DE MARCHES:
    Comme sur la vidéo, déterminer la hauteur à monter (de sol à sol)
    Diviser cette dimension par 175mm = nombre de hauteurs (nombre de marches = nombre de hauteurs – 1)
    Appliquer la formule de BLONDEL pour se rapprocher le plus possible de 630.
    Il ne reste plus qu’à construire l’escalier. Bonne réussite et bon courage.
    PS: Une petite précision: Chaque nez de marche doit recouvrir de 30mm la marche du dessous.

  3. Bonjour LEO56,

    Je te remercie de cette réponse aussi rapide avec le petit vocabulaire d’un escalier !

    Néanmoins, j’ai besoin d’un complément d’information, mon escalier de ma terrasse en bois, à la pelouse/sol correspond 800 mm de hauteur.

    Suivant ton conseil, il faut que je divise 800mm par 175 mm, ce qui fait 4.57.

    Nombre de hauteurs / nombre de marche ?

    Après, je ne comprend pas la formule, 4,57 correspond à quatre marches ou 5 marches d’une hauteur de 175 mm

    Le bois que je dois utiliser est du sapin que je traite après, à la couleur de ma terrasse, l’épaisseur est de trois centimètres, selon la vidéo.

    Merci encore pour la réponse

  4. 800mm:175= 4.57 tu as donc le choix entre 4 ou 5 hauteurs (soit 3 ou 4 marches)
    Si 4 hauteurs:
    800:4= 200 soit un giron de 630-(200+200)= 230mm
    Si 5 hauteurs:
    800:5= 160 soit un giron de 630-(160+160)= 310mm
    je te suggère de prendre l’option 5 hauteurs (soit 4 marches). Ton escalier sera très confortable à monter ou descendre.
    Comme je te l’ai indiqué dans la réponse précédente, il s’agit de normes retenues pour la construction d’ un escalier intérieur donc libre à toi d’avoir des girons plus importants mais dans ce cas il te faudra plus de bois.
    Bonne réalisation.

  5. Bonjour Leo , j’ai bien aimé votre méthode de réalisation d’un escalier , j’ai depuis presqu’un an enrichi mon site La Varlope et j’ai une rubrique astuce , m’autoriseriez vous à y mettre tout votre texte , en y mettant les exemples. Qu’en pensez vous ?

  6. Léo56,
    merci de la réponse, je pense pouvoir faire mon escalier avec ces informations, je vais essayé de faire mon premier escalier en bois…
    J’espère que je vais réussir ?

  7. Bonjour reno
    Je n’arrive pas à accèder à votre site, mais je ne manquerai pas de le visiter à l’occasion. Aucun problème pour reprendre les textes ci-dessus et à votre disposition pour l’enrichir de données plus complètes. En effet, la construction d’un escalier est un exercice périlleux qui plus est lorsque celui-ci doit s’inscrire dans un espace réduit avec un voire deux quarts tournants. Pour l’avoir pratiqué à trois reprises j’ai, en tant qu’amateur, été confronté comme Floja à des « prises de tête » (notamment pour le calcul du balancement des marches) mémorables dont les réponses ne se trouvent pas toujours dans les manuels de bricolage. Le savoir n’ayant d’intérêts que s’il est partagé par d’autres je me tiens à votre disposition. Cordialement

  8. Bonjour à tous,

    Très claires les explications de la formule pour calculer les marches d’un escalier. Merci Leo 🙂

Les commentaires sont fermés