Comment utiliser votre défonceuse en toute sécurité ?

Quinze règles de sécurité pour bien travailler le bois à la défonceuse

Défonceuse Festool OF1010

 

 

Découvrez dans cet article les conseils d’un expert de la défonceuse électroportative. Bruno Meyer nous y délivre tous ses bons tuyaux pour travailler d’une façon sûre et sans risque de casse de sa défonceuse ou de ses fraises de défonçage.

 

 

La préparation de la machine et des fraises…

Débranchez la défonceuse chaque fois que vous travaillez dessus : changement de fraise, montage (ou démontage) sous table, montage (ou démontage) d’une fausse-base ou d’une semelle de votre cru. Même si elle est équipée d’un interrupteur «de sécurité».

Test du tranchant d'une fraise Vérifiez l’affûtage de la fraise avant usage, sur toute la partie de tranchant qui va effectivement servir. Le test de l’ongle est idéal pour voir si un tranchant coupe parfaitement, mais il est à utiliser avec modération cependant 😉

Nettoyez régulièrement le système de serrage  : brosse à dents, brosse à fusil au diamètre de la queue, tampon gratteur (scotch-brite) enroulé sur un tourillon…

 

 

 

Graissage pince de serrage Huilez le système de serrage très régulièrement, ou si une des surfaces en contact (pince, logement conique, filetage d’arbre ou d’écrou) semble sèche.

Huilez le roulement de fraise si elle en a un. Soyez très méfiant face aux assertions du genre «graissé à vie». Utilisez une huile fluide ou spéciale pour cet usage.

Ayez toujours une burette d’huile de moteur dans le coin des fraises.

 

 

Marquage d'une fraise carbure Rentrez autant de queue que possible quitte à descendre le moteur plus bas. Veillez à ce qu’au moins une longueur de deux fois le diamètre soit serrée. C’est là un minimum extrême, acceptable uniquement pour des passes très légères. Plus, c’est nettement mieux.

Certains fabricants vous conseillent sur la pénétration minimale de la fraise, en gravant un repère sur la queue. Rien ne vous empêche d’en rentrer plus.

Serrez suffisamment, mais sans excès. À titre indicatif et en l’absence d’indications du fabricant, serrez une pince à angle faible autant que vous pouvez avec trois doigts (plus pour de petites mains).

Pendant l’usinage…

 

Schéma de la passe de finition Réglez pour des passes raisonnables quitte à faire le travail en plusieurs passes. Comptez qu’une défonceuse de 900 W entraînant une fraise en queue de Ø 8 mm peut retirer du bois sur un front de coupe de 1 cm2 maximum. Mais certains travaux exigeront des passes plus faibles. Sur une passe de toute sa largeur, une fraise droite de petit diamètre ne devrait pas descendre de plus d’une fois son diamètre à chaque passe, sous peine de casser.

Apprenez à évaluer la surface de travail de la fraise. Sur des passes d’importance moyenne, une passe de finition peut être utile.

 

Le sens d'usinage à la défonceuseDéterminez le bon sens de passage (ou sens d’usinage) : «Dans quel sens mon guidage sera-t-il assuré ?», «Dois-je travailler en opposition, ai-je intérêt à fraiser en avalant, ou au contraire est-ce dangereux ?» Chaque opération est un cas particulier. Trouvez plus d’informations à ce sujet sur cette affiche pour l’atelier ou dans cette page de conseil.

Écoutez le bruit au démarrage et pendant le travail. Un son inhabituel traduit toujours une anomalie, le plus souvent un problème de serrage.

Habitez au bout de votre fraise lors des phases d’approche et de fin de travail. Essayez de vous représenter mentalement la trajectoire de la fraise avant le contact et après la sortie. Faites en sorte qu’elle soit courte et directe, et qu’elle ne passe jamais près d’un câble, d’un outil métallique ou du plateau d’établi.

Marquez toujours un temps d’arrêt entre le démarrage et l’attaque. Si vous attaquez la pièce fraise descendue, démarrez d’abord, puis posez la base en porte-à-faux sur la pièce, fraise assez loin du point d’attaque, et restez ainsi un petit instant avant d’amener la fraise au  contact.

Tenez la défonceuse fermement, la timidité n’a pas sa place dans votre histoire avec elle. C’est vous qui la commandez, pas le contraire. Imposez-lui une trajectoire et une vitesse d’avance – raisonnable, bien entendu. Un défaut de maîtrise peut venir soit d’une passe trop forte, soit d’un sens de passage inapproprié. Faites attention au fait que les défonceuses ont souvent leur centre de gravité au-dessus des poignées, ce qui a tendance à les faire basculer, en particulier en fin de passe, quand l’attention se relâche.

En fin de travail…

Fin de travail : attention !
Une fois le travail fini, on a tendance à abandonner la machine, et à se détendre. C’est oublier que la fraise met quelques secondes à s’arrêter totalement, pendant lesquelles beaucoup de choses peuvent se produire.

Démontez et rangez fraise et défonceuse après usage. En particulier, ne laissez pas la défonceuse sur l’établi. Une chute peut endommager la défonceuse, ce qui peut contribuer à un accident plus tard.

Bons copeaux,

Bruno Meyer

A propos HMDiffusion
Le spécialiste de l'outillage bois haut de gamme, distribué : - sur www.hmdiffusion.com, - dans nos 11 boutiques en France, - via notre catalogue gratuit. Nos produits : outillage électroportatif, outils à main, machines à bois, produits de finition, etc.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Un Commentaire

  1. Lorsque j’étais justement en formation menuiserie, j’avais des machines similaires avec lesquels travailler, c’est vraiment dommage que je n’avais pas un article comme le votre sous la main il y a quelques années… Cela m’aurait bien aidé dans mon projet de fenêtre.
    Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *