Le raclage : affûtage et utilisation du racloir pour le bois

Cet article fait parti d’un dossier en quatre volets sur la finition des ouvrages en bois. Il vous est proposé par Françoise Decrand, restauratrice des mobiliers 17°, 18° et 19° siècles – diplômée de l’école du Louvre, de l’atelier d’ébénisterie et de restauration de meuble Olivier Faccioli à Crémieu (38).

Article II : affûtage et utilisation du racloir

Racloir affiloir et pierre d'affûtageOutil indispensable des restaurateurs de meubles, le racloir reste assez peu connu des utilisateurs amateurs… Il s’agit d’une pièce de métal dont on affute les arrêtes à  l’aide d’un affiloir et ce afin de créer un bec d’accroche ; le morfil ; permettant d’enlever en surface du meuble quelques microns de matière. Il est utilisé pour finir un décapage, ôter des rayures, affleurer des panneaux ou encore dresser une surface. Largement utilisé sur les bois plaqué, il pourrait s’apparenter au rabot utilisé lui pour le bois massif.

Préparation et affûtage du racloir : voilà l’étape primordiale permettant d’obtenir un racloir pour le bois avec beaucoup de mordant. Assez complexe, l’ensemble des étapes va être documenté à l’aide d’une courte vidéo, visible en fin de cet aticle. Les étapes sont bien évidemment proposées en raccourci mais donnent  l’essentiel à connaitre pour un bon affûtage.

 

Les racloirs se présentent de manière assez égale, soit une plaque de métal d’environ 150 mm par 50. De l’épaisseur de cette plaque (0,4 – 0,6 – 0,8 – 1 mm ou plus) dépendra sa souplesse et sa flexibilité durant son utilisation. Veillez à choisir un acier de qualité, l’affûtage à l’affiloir en sera grandement facilité.

Pour les grandes surfaces planes, il est préférable de choisir un racloir épais qui permet de dresser les surfaces et aplanir le bois. Pour les surfaces courbes, choisissez de préférence un racloir fin qui se plie plus facilement et adopte ainsi les courbes du support.

Si toutefois les courbes étaient trop prononcées, il existe différents racloirs dits « de forme » qui sont utiles pour ces actions.

Utilisation racloir sur table bois en restauration

 

Le racloir à bois peut donc être un bon palliatif au décapage. Il est aussi indispensable pour ôter rayures et imperfections du bois. Il prépare au mieux le support et réduit de moitié si ce n’est plus l’étape suivante qu’est le ponçage… Vous l’avez sans doute déjà deviné, c’est le ponçage qui sera l’objet du 3éme article de cette série !

 

 

La vidéo suivante vous apprendra les bases du maniement du racloir à bois, ainsi que son principe d’affûtage à l’aide d’un affiloir à insert carbure.
Cette vidéo reprend les trois temps de l’affutage du racloir qui sont :
– Le dressage à la lime
– Le polissage à la pierre
– L’affutage des champs à l’aide de l’affiloir

Je vous souhaite une bonne prise en main de votre racloir, à bientôt !

A propos HMDiffusion
Le spécialiste de l'outillage bois haut de gamme, distribué : - sur www.hmdiffusion.com, - dans nos 11 boutiques en France, - via notre catalogue gratuit. Nos produits : outillage électroportatif, outils à main, machines à bois, produits de finition, etc.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés