Le tournage sur bois : outillage et tours à bois

Tournage sur bois MOF 2007

La réalisation de Jean Claude Mathieu, pour le titre de Meilleur Ouvrier de France 2007

Le tournage sur bois est une passion fabuleuse qui vous procurera de grandes satisfactions, mais c’est également un vaste domaine sur les plans techniques et de l’outillage.
Du choix de son tour à bois, à celui d’un mandrin de tournage, de la sélection des bonnes gouges, à celle des essences de bois à travailler, les questions ne manquent pas ! Loin d’être exhaustif, nous vous proposons cependant dans cet article quelques premières pistes de recherche…

Comment choisir un tour à bois ?

Pour débuter le tournage sur bois dans de bonnes conditions, fuyez les tours à bois très bas de gamme et autres « adaptations perceuse » avec les quels vous ne pourrez jamais rien faire de bon. Sans parler d’acquérir un tour à bois de qualité professionnelle (le budget reste élevé), il est surtout important de se tourner vers un modèle en phase avec ses projets de réalisations : pour tourner des balustres d’escalier en série un mini-tour à bois sera insuffisant, tout comme un modèle long de 1,5 m sera surdimensionné pour le tournage de crayons en bois !
Outre la question de la longueur, les points principaux à prendre en compte sont la stabilité du tour et l’endurance de sa motorisation qui est longuement sollicitée.

A quoi sert un mandrin de tournage sur bois ?

Le tournage courant s’effectue « entre pointes », c’est-à-dire que la pièce est maintenue sur le tour à chacune de ses extrémités (tournage de pied de table ou de lampe par exemple). Par contre, dès lors que l’on souhaite tourner des coupes, des vases ou des assiettes, il est nécessaire de travailler « en l’air ». La pièce ne doit alors être supportée et entraînée que d’un seul et même coté… Plusieurs solutions de maintien existent, comme le plateau ou la queue-de-cochon, mais le mandrin de tournage est sans conteste la solution la plus moderne et la plus polyvalente.

Est-ce que les outils de tournage sur bois sont particuliers ?

Au premier coup d’œil, on voit peu de différences entre un simple ciseau à bois et une gouge de tournage sur bois. Pourtant, leur constitution est différente :
– Le ciseau de l’ébéniste ou la gouge du sculpteur, sont peu soumis à l’usure mais doivent par contre absorber le choc du maillet sans casser. Ils sont donc réalisés en acier fondu qui leur confère une certaine souplesse.
– Les outils de tournage sont quand à eux soumis à une forte abrasion (en tournage on peut dérouler des centaines de mètres de copeaux en seulement quelques minutes). Ils sont donc confectionnés en acier rapide (acier HSS) très dur et résistant à l’usure.

Tournage sur bois MOF 2007 sphère

De multiples essences composent cette magnifique sphère

Quelles essences de bois choisir pour le tournage ?

On peut quasiment tourner tous les bois, mais pour une exécution facile et un résultat impeccable, il vaut mieux choisir des essences de bois peu nerveuses et aux grains fins (buis, tilleul, érable, platane…). Ce conseil ne se veut pas restrictif car de très belles pièces sont couramment réalisées par des tourneurs expérimentés qui mettent en valeur les défauts de bois tourmentés (nœuds, loupes, etc.).
Pour débuter, préférez des bois secs et donc stables dimensionnellement. Mais sachez cependant que le tournage du bois vert est tout à fait envisageable et qu’il est même devenu la spécialité de certains tourneurs. D’autres matériaux sont également adaptés au travail de tournage : la corne animale, l’ivoire végétal pour les matières naturelles, mais également certaines résines décoratives synthétiques…

Pour aller plus loin : les livres de tournage sur bois

Si en menuiserie ou en ébénisterie, la description des gestes reste assez simple, pour le tournage, la tache est plus délicate : il est nécessaire de bien réfléchir en trois dimensions car les mouvements du tourneur combinent des rotations, des basculements, des plongées et des déplacements combinés et enchaînés… Fort heureusement, que vous soyez en quête de modèles pour de nouveaux projets ou de conseils d’apprentissage des techniques de tournage, les bonnes références ne manquent pas dans notre librairie spécialisée !

La plane Mathieu pour le tournage sur bois

Pour conclure cet article, nous vous proposons de visionner la vidéo de démonstration de la plane Mathieu, du nom de son inventeur. Jean Claude Mathieu, Meilleur Ouvrier de France 2007, a confié la fabrication de cette plane de tournage à HMDiffusion pour s’assurer du meilleur niveau de qualité !

A propos HMDiffusion
Le spécialiste de l'outillage bois haut de gamme, distribué : - sur www.hmdiffusion.com, - dans nos 11 boutiques en France, - via notre catalogue gratuit. Nos produits : outillage électroportatif, outils à main, machines à bois, produits de finition, etc.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés