Les caractéristiques d’un bon abrasif

Abrasifs

Nous le rappelions encore ici il y a un mois, à l’occasion du sujet sur les ponceuses stationnaires : pour beaucoup d’entre nous le ponçage, parce que long et fastidieux, est souvent considéré comme la plus rébarbative des étapes de conception d’un ouvrage en bois, surtout lorsqu’il doit s’effectuer à la main (qui reste pourtant la meilleure garantie d’obtenir une qualité de finition soignée, sans traces ni rayures).

Dans ces conditions, autant s’équiper d’un outil abrasif le plus performant et le plus efficace possible. Une feuille abrasive : un « outil » ? Bien sûr, une feuille abrasive est un véritable outil à main puisque chacun de ses grains doit agir comme autant de dents d’un outil coupant ; ils doivent alors posséder certaines propriétés, et il en est de même pour le support, de papier ou de toile, qui maintient fermement en place ces grains. Commençons alors par comprendre comment et de quoi est composé un abrasif.

Tous les abrasifs se valent, d’ailleurs qui y voit une différence ? Effectivement, à l’oeil nu, il n’est pas toujours facile de distinguer un « bon » d’un « mauvais » abrasif. Pourtant, que ce soit en termes de souplesse et de résistance du support utilisé (papier ou toile), de la qualité des grains employés (corindon ou carbure de silicium), de leur répartition ainsi que de leur mode de fixation, on trouve en effet le pire comme le meilleur…

A propos HMDiffusion
Le spécialiste de l'outillage bois haut de gamme, distribué : - sur www.hmdiffusion.com, - dans nos 11 boutiques en France, - via notre catalogue gratuit. Nos produits : outillage électroportatif, outils à main, machines à bois, produits de finition, etc.
Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés