Les rabots à main Veritas pour l’ébénisterie d’art

La gamme de rabots à main Veritas vise le très haut niveau…

Outils à main VeritasPour fabriquer ses rabots, la marque d’outillage Veritas a retenu le meilleur des rabots existants chez des fabricants actuels ou disparus et y a ajouté ses propres améliorations grâce à des innovations brevetées. Bénéficiant des méthodes de fabrication les plus modernes, Veritas a su conserver une offre de prix acceptable pour un tel niveau de qualité.
Parmi les qualités des rabots d’ébénisterie Veritas, on peut citer : une fabrication en fonte ductile stabilisée (pas de déformation dans le temps). Des fers épais et des appuis de fer sur chariot usiné éliminant toutes vibrations. Des mécanismes de réglage brevetés et ultra-précis. Des poignées confortables en bois précieux (Palissandre d’Afrique du Sud).

Quelques modèles représentatifs des rabots d’ébéniste Veritas…

Difficile de dire quels sont les plus emblématiques des rabots Veritas, tant le niveau de qualité de la gamme est élevé… Nous avons choisi de vous présenter ici quelques modèles parmi les plus représentatifs du savoir-faire de la marque canadienne.

Les rabots d’établi se déclinent en quatre longueurs différentes.

Rabots d'établi VeritasIls sont désignés par des numéros de n°4 à n°6, comme au siècle dernier.
– N°4 : Longueur 241 mm – Fer de 51 mm. C’est le plus fréquemment utilisé.
– N°4 1/2 : Longueur 250 mm – Fer de 61 mm. Pour une haute finition de surfaçage.
– N°5 1/2 : Longueur 302 mm – Fer de 51 mm. Semelle avant rallongée pour une parfaite planéité.
– N°6 : Longueur 452 mm – Fer de 61 mm. Une demi-varlope pour les travaux de dressage.

Le guillaume, spécialiste des retouches fines.

Rabot guillaume Veritas

Voici un modèle de rabot spécifique qui sert à ajuster à la perfection les assemblages. Il n’y a pas de meilleur rabot pour retoucher un tenon, un épaulement, une feuillure ou un fond de rainure. Le corps du guillaume est fin et ses faces sont parfaitement planes et perpendiculaires à la planche.

La guimbarde, l’ancêtre de la défonceuse.

Rabot guimbarde Veritas

C’est le rabot incontournable pour travailler des zones qui doivent être dressées à une profondeur très précise (rainures arrêtées, entailles traversantes ou non débouchantes…). La guimbarde est également utile pour les tâches précises d’incrustation ou de dressage des emplacements de quincailleries.

Le rabot de paume ou rabot à recaler.

Rabot de paume Veritas

Idéal en atelier pour les travaux précis : la lumière ajustable permet de travailler les bois les plus difficiles. L’angle d’affûtage de son fer déterminera le type de travail effectué. Par exemple, le rabot à 20° sera parfait pour les travaux dans le sens du fil, alors que le rabot à 12° sera préférable pour recaler et travailler en bois de bout.

Les rabots miniatures, des petits bijoux pour les travaux d’orfèvres.

Rabots miniatures Veritas

Nous avons choisi de vous présenter cette gamme, car elle représente bien tout le savoir-faire de la marque d’outils Veritas. Ces superbes rabots miniatures ne sont pas de simples objets décoratifs ! Ils sont tout à fait opérationnels et feront des miracles pour les tâches les plus fines de l’ébénisterie ou même de la lutherie.

Si vous souhaitez avoir un aperçu plus complet de la gamme, n’hésitez pas à consulter notre présentation de la gamme des rabots à main Veritas.

Nous vous rappelons également qu’une grande partie de la gamme des rabots à main d’ébénisterie Veritas est disponible dans notre boutique.

De nombreux films de démonstration des rabots d’ébéniste Veritas sont disponibles sur les chaînes vidéos YouTube et Dailymotion d’HMDiffusion, n’hésitez pas à les consulter.
Nous vous proposons, en exemple, cette vidéo de présentation des superbes guillaumes Veritas.

A propos HMDiffusion
Le spécialiste de l'outillage bois haut de gamme, distribué : - sur www.hmdiffusion.com, - dans nos 11 boutiques en France, - via notre catalogue gratuit. Nos produits : outillage électroportatif, outils à main, machines à bois, produits de finition, etc.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

5 Commentaires

  1. Depuis plusieurs années je consulte la documentation d’outre-Atlantique au sujet des rabots. Je désire me fabriquer un rabot à « replanir », de forme navette.
    Je voudrai savoir si quelqu’un a déjà fabriqué un rabot.
    Le cormier étant difficile d’accès, je pense utiliser de chêne (chêne vert si j’en trouve) ou une autre essence, poirier peut-être.
    Je suis ouvert à toutes les remarques qui pourront faire avancer le projet.

  2. Déjà fabriqué, non, mais c’est dans mes plans futurs. Pour ma part probablement un guillaume? (shoulder plane) utilisant un ciseau comme lame, ou éventuellement un kit de chez Hock. Un bout de planche de chêne achetée en grande surface fera l’affaire pour un premier essai, mais les pores ouverts seront probablement gênants à terme.

    À part ça je pense que n’importe quelle essence dense et à grain droit fait l’affaire. Le hêtre serait très bien par exemple. J’adorerais trouver de l’érable dur, mais par ici j’ai l’impression que c’est plutôt réservé aux luthiers… En fait je cherche toujours un fournisseur où on peut voir et choisir ce qu’on achète. J’aime assez l’approche de Krenov, choisir quoi construire en fonction de ce qu’inspire le grain 🙂

  3. Les anciens utilisaient du bois des pommiers, prunier, poirier.
    Il faisait une copie du rabot et creusait la lumière avec leurs bédanes et ciseaux.
    Avec un peu de dextérité, on y arrive. J’ai réalisé divers guillaumes.

  4. je possède pas mal de rabots (pour un amateur) et il me semble que la plupart sont en hêtre. J’ai également un ancien guillaume qui lui est en fruitier (merisier ? Poirier ?) et fonctionne remarquablement.
    Pour ma part j’opterai pour du hêtre qui est un bois plus facile à trouver et à travailler.au plaisir.

  5. En tant que luthier (amateur) je me suis fabriqué plusieurs rabots « noisette » en bois, avec différents angles de lames, différentes largeurs et semelles plates ou bombées.
    Le meilleur truc que j’ai trouvé pour le bois, c’est de faire les antiquaires et de récupérer les innombrables rabots et varlopes anciennes vendues souvent pour la collec. Chez les dépôts vente ou antiquaires ou marchés aux puces pas trop au courant, on trouve ça à quelques euros. Il faut ensuite résister à l’idée de le restaurer et accepter d’attaquer dans le vif de la pièce pour cet usage dérivé …
    Les grandes varlopes sont aussi pas mal pour trouver du bois pour projet de tournage… c’est parfois un crève coeur, mais bon …
    Il s’agit souvent de bois de fruitier avec une semelle de 1 cm de cormier ou quelque chose comme du houx?, voir du buis?. Mais le corps est souvent en fruitier : cerisier, prunier, poirier …
    Il y a aussi beaucoup de hêtre, mais c’est moins joli et souvent vermoulu….

    Je viens de trouver cette vidéo de David Finck, bluffante quant aux résultats obtenus et à l’esthétique des rabots.
    https://www.youtube.com/watch?v=nur0ov59Ldo
    Il suffit de voir avec quelle facilité il surface cette planche d’érable birdseye …
    impressionnant…

    Voilà, en espérant que ça aide…

Les commentaires sont fermés