Quel traitement de surface choisir pour le bardage d’une Maison Ossature Bois ?

Avec le développement de la construction de maisons à ossature bois (MOB), on nous demande assez fréquemment qu’elle est le traitement qui ne nécessiterait pas (ou alors le minimum) d’entretien dans le temps pour préserver un bardage bois en extérieur. Il existe bien sûr différentes solutions, mais malheureusement, tout traitement extérieur d’une maison en bois demandera un minimum d’entretien, quelque soit le procédé utilisé.

Les solutions de finition d’un bardage en bois

Grisaillement du bardage en pin douglas

Exemple du grisaillement d’un bardage en pin douglas sans finition, après 5 à 6 années d’exposition aux intempéries. Sur la partie haute, le bardage est neuf.

– Pas de finition : c’est la seule solution sans entretien. Elle demande par contre de tolérer le changement de couleur du bois soumis aux intempéries. Par exemple, le pin douglas qui est clair et orangé à l’état neuf prendra petit à petite une superbe couleur grise argentée.

– La lasure classique, est utilisable sur le bois brut, raboté ou poncé. Elle existe sous plusieurs teintes et aspects (incolore, clair, moyen, foncé…) et ne nécessite pas d’égrenage entre les couches. Elle est donc facile à mettre en œuvre sur de grandes surfaces de bardage en bois en extérieur.

– Le vernis, réservé aux ouvrages poncés, existe aussi dans des gammes d’aspects variés. Il demande plus de travail au ponçage de préparation et à l’égrenage entre les couches pour obtenir une finition soignée. A l’échelle du bardage d’une maison, il faudra donc prévoir une grosse dose « d’huile de coude » en complément !

– La peinture, utilisable sur tous les supports, exige également un ponçage soigné. Du soin apporté à son application dépendra pour beaucoup la qualité de la finition. Par contre, son aspect couvrant masquera l’aspect naturel du bois.

Application et entretien sur les bardages bois

Traitement bardage bois exterieur Pour les trois types de finition cités ci-dessus, il faudra faire une mise en œuvre en trois couches minimum sur les bois neufs : une couche d’imprégnation et deux couches de finition. L’application pourra se faire au pinceau, au rouleau ou même au pistolet basse pression.

En termes d’entretien, il faut savoir que les produits ont en règle générale une tenue de trois à cinq années. Cette durée dépend beaucoup du niveau d’exposition au soleil et aux intempéries.

Pour s’éviter un fastidieux décapage, il vaudra mieux prévoir de renouveler régulièrement l’application du traitement. En effet, si on attend trop, la couche de protection du bois va finir par craqueler et il faudra alors la décaper avant une nouvelle application.

Le choix d’HMDiffusion pour le traitement des bois extérieurs

Notre choix se porte sur une lasure microporeuse laissant respirer le bois, protectrice (pesticide, fongicide, hydrofuge et anti-UV) et décorative (effet de transparence pour laisser apparaître les veines du bois).
Cette lasure très longue durée de la gamme Blanchon Environnement a de plus une vocation écologique : depuis sa production jusqu’à la fin de son cycle de vie, elle ne dégage pas de résidus toxiques.

A propos HMDiffusion
Le spécialiste de l'outillage bois haut de gamme, distribué : - sur www.hmdiffusion.com, - dans nos 11 boutiques en France, - via notre catalogue gratuit. Nos produits : outillage électroportatif, outils à main, machines à bois, produits de finition, etc.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

7 Commentaires

  1. J’ai l’intention de construire une MOB et je suis à la recherche d’un traitement sans entretien dans temps. Il y a sans doute beaucoup de solutions mais jusqu’à maintenant je n’ai rien trouvé de vraiment satisfaisant.
    Ce bardage sera probablement en pin douglas et je ne souhaite pas le conserver « nature » (grisaillement dans le temps) parce qu’il ne conviendrait pas esthétiquement dans l’environnement prévu.
    Si vous avez des idées merci de me les communiquer ainsi que les fournisseurs de ces traitements.

  2. Bonjour,
    lors d’une visite chez un vérandaliste, et ayant cette question de l’entretien du bardage d’une ossature bois, celui-ci m’a montré du bardage PVC imitation bois de couleur bois ou autre et qui fait illusion / bois. Une rapide recherche sur internet m’a permis de trouver un guide sur le sujet qui devrait vous aider: http://bardage.comprendrechoisir.com/

    Les forums sur le web en saisissant « bardage pvc » donnent beaucoup d’avis, notamment sur le non sens écologique du pvc par rapport au bois

    bonne recherche.

  3. JE pense que pour le bardage, le meilleur traitement serait un saturateur a la pose du bardage. Deux suffisent en général pour une protection longue durée (environ 10 ans)
    Cordialement

  4. Je vois que le bardage est au cœur de votre préoccupation, j’ai moi aussi ce soucis pour mon atelier actuellement en parpaing et que je compte améliorer extérieurement par un bardage. Moi ce qui me préoccupe c’est de trouver un bon bois et réaliser un bardage comme le font les américains par recouvrement (mais en biais) , la peinture dans un premier temps ce sera un vernis pour garder le veinage et avec le temps , je le peindrai comme les américains.
    Donc en synthèse je recherche un avis sur le bois à acheter et un magasin digne de confiance.

  5. Pour votre bardage au niveau esthétique je vous préconise le red cedar, mais ce bois est assez cher entre 5 à 10 € le ml brut, mais puisque vous comptez le peindre a plus ou moins long terme, du douglas ou du mélèze, moins cher a l’achat serait le mieux.

  6. Pour recouvrir un local technique de piscine et l’isoler du froid, j’ai utilisé un bardage blanc imitation bois, stable à la lumière, résistant aux intempéries et durable.
    Structure bois en pin de charpente traité, liteaux posés à la largeur des plaques de roofmat elles mêmes fixées par des plots de colle qui laissent 1cm de respiration entre mur et isolant, fixation des liteaux par chevilles à frapper, puis vissage inox du bardage sur la structure. Une seule contrainte, utiliser des angles sortants pour chaque coin de mur.
    Stable, sans entretien, facile à poser et résultat garanti.

  7. Merci pour ces informations, je viens de finir ma table et je pense que je vais opter pour la lasure classique. Etant donné que c’est une table d’extérieur j’ai bien peur de devoir le refaire tous les ans.

Les commentaires sont fermés