Quel vernis choisir pour une table de salon ?

Voici une question que nos techniciens entendent régulièrement parmi les demandes des clients d’HMDiffusion : « Je voudrais vernir le dessus de ma table de salon en bois mais je ne sais pas trop quel vernis serait le plus approprié ? » Nous vous proposons donc quelques éléments de réponse pour être sûre de faire le bon choix…

Délicat choix que celui d’un vernis pour le bois…

Aspect, texture et protection sont des critères importants et personnels. La destination de l’ouvrage est également un critère important. Nous nous intéressons ici à vernir une table de salon avec un dessus en bois massif (ou en placage de bois). Nous supposons donc sa fonction liée à l’apéritif, en autre et dès lors qu’il sera soumis à des risques de tâches de liquides.

Finition du bois avec un vernis solvantSelon nous, le meilleur choix dans ce cas là, sera l’application d’un vernis polyuréthane solvanté. Il s’agit d’un vernis polyvalent, résistant aux diverses agressions chimiques les plus courantes. Outre les incontournables phases de ponçage et d’égrenage du support, nous conseillons une application en trois couches et au pistolet de préférence pour un meilleur rendu (mais il est aussi tout à fait possible de le faire au pinceau). Respectez bien les temps de séchage entre chaque couche (entre 8h et 12h) et prévoyez un espace de séchage « hors poussière » pour vous garantir un état de surface impeccable.
Vous pouvez également utiliser ce vernis en fondur (dilué à 10% au diluant polyuréthane) avant l’application d’une cire. Il peut également être teinté dans la masse (voire nos teintes solvantées), mais nous ne saurions trop vous conseiller de pratiquer à des essais sur des pièces avant toute application définitive sur le meuble.

Une autre alternative est l’utilisation d’un vernis en phase aqueuse (dilution et nettoyage des outils à l’eau) qui est moins polluant et fait ressortir d’avantage le veinage du bois pour un rendu plus naturel. Il est en contrepartie un peu moins résistant.

Pour vous assurer une finition parfaite de votre dessus de table…

Un dernier conseil : les fibres du bois ont tendances à se redresser sous l’action de l’humidité. Le passage d’une éponge humide et un dernier ponçage fin (grain 180) avant la mise en finition permettent de faire ensuite seulement un égrainage modéré entre les couches de vernis.

A propos HMDiffusion
Le spécialiste de l'outillage bois haut de gamme, distribué : - sur www.hmdiffusion.com, - dans nos 11 boutiques en France, - via notre catalogue gratuit. Nos produits : outillage électroportatif, outils à main, machines à bois, produits de finition, etc.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

3 Commentaires

  1. Je viens de finir un plateau de meuble de cuisine en pin façon billot fait de petits rectangles coupés en bois de bout agencés en damiers et rangés afin que les cernes dessinent des motifs qui attrapent le regard.
    La structure du meuble sera peinte mais il est hors de question de cacher le travail fait pour le plan du même nom.
    Mon idée est d’obtenir une finition huilée.
    J’ai à ma disposition un vernis satiné polyuréthane, un mélange d’huile de parrafine et d’essence de thérébentine (1/3 2/3) et/ou une cire de carnauba en paillette.
    Le ponçage du bois de bout est terminé.
    Avant de commettre l’irréparable, j’ai besoin de vos conseils.
    Huile en premier, vernis en premier, si j’utilise le vernis en fond dur, est ce que l’huile va bien penetrer? Est ce que le choix de l’huile de parrafine est le bon ou dois je utiliser une huile type tournesol.

    Merci de vos conseils avisés.

  2. Pour le choix de la finition d’un dessus de meuble cuisine façon billot, il faut se poser la question suivante : Allez-vous préparer des aliments dessus ou pas ? Si c’est le cas, une huile de lin ou de paraffine, appliquée jusqu’à saturation sera suffisante, (attention à l’odeur cependant).
    N’utilisé pas d’huile de tournesol, elle rancirait à terme… Opté pour une huile d’olive si votre choix se porte pour une huile alimentaire.
    Certaines huiles dures sont compatibles avec l’alimentaire, mais renseignez-vous bien avant. Il doit y avoir ce logo : http://blog.thisga.com/photo/art/default/1080164-1378355.jpg?v=1289520906
    Le vernis utilisé en fond dur ne permettrait pas à l’huile de pénétrer à cœur.
    Voilà, en espérant avoir répondu au mieux.

    Bons copeaux…

  3. Tout-à-fait d’accord, l’huile d’olive, c’est ce qui est le mieux pour l’alimentaire (NB : le meilleur bois pour cet usage est le hêtre car il ne contient pas de tanin)
    – Bien badigeonner, plusieurs fois jusqu’à saturation.
    – Laisser imprégner jusqu’au lendemain puis frotter le surplus avec un chiffon sec ou un « essuie-tout ».
    – Ne pas laver au savon mais à l’eau claire (sinon il faut re-huiler )
    – Passer un chiffon légèrement huilé après lavage et séchage

    Je fais ça depuis des années avec mes planches à découper, les planches à tartiner, spatules,… Elles sont toujours nickel

    Bon courage.

Les commentaires sont fermés